Fermeture du forum. Merci à tous et à toutes pour l'aventure. Bonne continuation à vous et à bientôt, ici ou ailleurs.

Partagez

Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bloodseeker Taste your blood
Callen Blackstorm
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription ✢ : 17/03/2019

Messages postés ✢ : 46

Textes postés en rp ✢ : 3

Avatar ✢ : bill skarsgard

Crédits ✢ : alittlebitofrain


Âge ✢ : 539 ans

Clan ✢ : Sans clan, il est ce que l'on pourrait appeler un solitaire, même s'il est à la solde du conseil, et plus particulièrement de la famille Lahaye qui en est membre.


Zone libre ✢ :
JOB ✢ : Assassin & bourreau pour le Conseil. (Lié par serment et promesse à la famille Lahaye, dont Céleste qui est membre du Conseil.)
BIJOU ✢ : Bague de jour créée par les Lahaye il y a des siècles.

MessageSujet: Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) EmptyJeu 21 Mar 2019 - 20:19


Bitter Sweet Symphony
@Lily Delannoy & @Callen Blackstorm
Cause it's a bitter sweet symphony, this life. I'll take you down the only road I've ever been down. You know the one that takes you to the places, where all the veins meet.


Nouveau cadavre jonchant la terre de la Nouvelle Orléans. Comme un tribu offert au destin, une déclaration de guerre d'un être immortel aux manipulatrices des éléments. Huit années sans anicroche. Huit années à s'imaginer que peut-être, les idiots étaient allés croupir ailleurs. Mais ce nouveau meurtre n'est qu'un moyen de faire revivre les vieilles tensions. Il le sait, trop sensible à ce qui l'entoure tout en se noyant d'une indifférence détestable à bien des égards. Peut-être est-ce la raison de ces nouveaux regards soupçonneux dont il se moque bel et bien. Il n'a rien à se reprocher, et même si c'était le cas, ce que pense les autres de sa personne ne l'intéresse pas. S'il le devait réellement, la hantise de son sire planerait au-dessus de chacun de ses pas. C'était peut-être un peu le cas, la crainte de retomber sous la coupe de la folie portant le nom de Yundama, celui qui avait brisé une partie de son âme, assassiné la lumière, étouffé l'empathie qui tente malgré tout parfois de crépiter sous la chair intemporelle. Mais sa facilité à commettre l'irréparable, à ne pas en perdre le sommeil, comme des brindilles brisées entre ses doigts, tout ceci, il le doit à son premier tourmenteur, monstre des ténèbres à l'effervescence crasseuse. Et depuis ces dernières années où il a mis son talent au service du Conseil, ce dernier n'a jamais eu à s'en plaindre ni à le regretter. A ceci près, cependant, que sa loyauté ne va en rien aux caïnites, mais bel et bien aux jeteuses de sort, mais surtout à l'une d'elle, représentante des Lahaye. Aussi, lorsqu'il fait état de la mort de Stefanie Andrews et qu'on l'invite à rejoindre une réunion du Conseil, c'est bel et bien pour lui confier la mission d'enquêter sur la morte, sur ce qui a pu se produire. Sur ce qui dérive dans leur si jolie ville. Pas la sienne. Jamais. Il relève le nez après avoir accepté la mission, bien qu'il se doute qu'il ne sera pas le seul missionné sur la piste. Chaque clan se méfie. Chaque clan s'interroge. Et les sorcières savent... que les vampires, ou au moins l'un d'entre eux est coupable. Aux iris de Céleste qu'il croise, il sait qu'elle ne doute pas de lui, contrairement aux premières heures où chaque parcelle de sa peau sentait la peur lorsqu'il se trouvait à proximité. Aujourd'hui, elle sait, connait sa fiabilité et ne remettra pas en doute sa loyauté. Grand bien lui fasse, mais cela compte aux yeux de l'immortel. On le congédie et il patiente à l'extérieur, attend la représentante de l'Enclave, lui susurre d'être prudente. Fierté égratignée de la sorcière ? Peut-être. Mais il s'en moque. Il ne peut tout faire. Il n'est que lui, après tout. Mais elle désire qu'il enquête, qu'il fouine, trouve le coupable. Après tout, c'est pour préserver la paix qu'elle l'a fait venir en 2011, et cela semble rester sa préoccupation première. « Qui connaissait la morte ? » Elle fronce les sourcils devant son manque de délicatesse et il esquisse une vague grimace d'excuse. Elle est morte, non ? semble souligner son regard, contredisant l'effort effectué par le reste de ses traits. « Stefanie Andrews. » lui souffle-t-elle comme pour le reprendre à l'ordre et marteler le nom au fond de son crâne. Mais il s'en souvenait auparavant, il n'avait juste pas pris de gant pour énoncer les faits. Peut-être la connaissait-elle ? Il arque un sourcil en la scrutant à la dérobée, mais Céleste n'est peut-être que préoccupée alors qu'elle lui souffle quelques noms, ainsi que celui d'une boutique de magie tenue par une certaine Lily Delannay. Delannay. Le nom ne lui est pas inconnu. Peut-être que les Lahaye d'aujourd'hui ne s'en souviennent plus, mais certaines de leurs ancêtres les ont croisées, et le sang d'un ou deux de ses membres macules les mains si pâles du vampire. Il l'a observée la gamine alors qu'elle devenait adulte, qu'elle changeait sans réellement le faire, mais ne semblait pas se rapprocher des ténèbres familières.

Sa première étape est déjà inscrite au fer rouge, petits cailloux blancs jetés jusqu'à cette boutique où il finit finalement par échouer. Ou tout du moins devant la porte et la vitrine. Les lieux empestent la magie. Celle qui l'empêche d'avancer, d'y pénétrer simplement. Sa main effleure le bois de la porte, comme pour s'imprégner de cette résistance présente pour le rappeler à l'ordre. Lui souffler qu'il n'est pas le bienvenue si sa propriétaire n'en décide pas le contraire. Un sourire moqueur s'esquisse à même ses lèvres alors qu'il frappe trois coups brefs et succins, tout en les accompagnant d'une pensée télépathique destinée à la sorcière. Lily, c'est Callen. Céleste m'envoie. Aussi bref que les coups à même ce battant, et presque trop familiers pour deux parfaits étrangers qui n'ont fait que s'observer de loin jusqu'à présent.



- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Spellcaster I put a spell on you
Lily Delannoy
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription ✢ : 16/03/2019

Messages postés ✢ : 77

Textes postés en rp ✢ : 3

Avatar ✢ : Bryden Jenkins

Crédits ✢ : Fayrell


Âge ✢ : 25 ans

Clan ✢ : L'Enclave: elle aime son Coven et ses membres qui sont comme une famille pour elle.


Zone libre ✢ : Sorcière à temps plein, elle tient une boutique de magie Spells & Bones qui se situe sur Bourbon Street.

Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Tumblr_pcgs05o6HE1r6q8pko1_250

MessageSujet: Re: Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) EmptyJeu 21 Mar 2019 - 23:58

Bitter sweet symphony
Callen & Lily
Lily était penchée sur un énorme livre aux pages abimées par le temps et l'humidité. La petite boutique était plongée dans la pénombre, éclairée par une armée de bougies, donnant à l'endroit un aspect encore plus magique et mystérieux que d'ordinaire. Ce soir, la sorcière avait fermé boutique plus tôt et ne recevrait personne pour des consultations particulières. Elle avait besoin de calme pour déchiffrer ce qu'il y avait d'inscrit dans la trouvaille qu'elle avait dénichée dans le grenier du vieux manoir familial.

La Nouvelle-Orléans ne dormait jamais vraiment complètement et encore moins quand on était au niveau du Vieux Carré. Mais cela ne faisait rien, Lily arrivait tout de même à s'isoler complètement mentalement pour échapper à l'agitation du dehors. Les Dieux savaient combien elle aurait voulu sortir et participer à toute cette agitation. Danser, rire, faire la fête...tout ça, Lily aimait le faire, elle aimait se déhancher aux rythmes des morceaux de jazz ou encore des vieux blues louisianais. La nuit était lourde et saturée d'humidité, signe qu'un orage se préparait. Dans ces moments-là, Lily se sentait particulièrement à fleur de peau...et c'était encore pire depuis qu'on avait retrouvé le cadavre de Stefanie.

La pauvre fille, la pauvre soeur. La jolie blonde avait été particulièrement affecté par cette nouvelle. Celle-ci connaissait bien la victime pour avoir partagé de nombreux moments en sa compagnie. Certes les deux sorcières n'appartenaient pas au même Coven, mais Lily se fichait éperdument de ça. Elle voyait au-delà des appartenances, des clans qui ne faisaient que les enfermer et les isoler dans un moule. La belle avait une façon bien à elle de considérer les Covens, sans doute parce qu'elle avait été élevée en dehors de ces derniers jusqu'à ses 16 ans où, se retrouvant seule à la mort de sa grand-mère, elle n'avait eu d'autre choix que d'intégrer l'un d'eux...question de survie. D'un geste agacé, elle chassa quelques mèches qui lui barraient la vue, les rejetant en arrière. Elle était à cran, n'arrivant pas à déchiffrer un traitre mot du grimoire qui se trouvait devant ses yeux. Certaines formules étaient écrites en latin et d'autres en vieil anglais. "Il va me falloir un traducteur." Se résignait elle à admettre tandis qu'elle raturait une énième fois une page de son petit calepin.

Que lui avait-il pris de s'embarquer dans une entreprise pareille? Oh elle le savait très bien! C'était la découverte du cadavre de Stefanie qui avait tout déclenché! Plus particulièrement la manière dont elle avait été tué! Il y avait comme un vieux relent de déjà-vu. En 2011 il était arrivé la même chose! Et c'était la même race que l'on avait soupçonné. Alors Lily avait ressentit un danger imminent...ce n'était pas quelque chose qui s'expliquait, c'était une sensation complètement instinctive, presque animal, qui lui ordonnait de se protéger. Sa famille était puissante enfin...avait été puissante et nul doute qu'elle pourrait trouver quelques reliques pouvant lui être utile pour se protéger ainsi que ses soeurs si besoin était. En retournant le grenier, elle était tombée sur le grimoire familiale qui datait encore de l'époque où les Delannoy étaient encore maléfiques.

Une mine d'or à consulter avec la plus grande prudence. Si Céleste l'apprenait, Lily allait se faire certainement passer le savon du siècle. Pourtant, il ne s'agissait pas pour la sorcière, de renouer avec les "démons du passé" mais plutôt en tirer des avantages. "...J'laisse tomber pour ce soir." Sa vue se troublait, elle n'arriverait à rien pour le moment. Avalant une gorgée de café bien corsée, Lily craqua un peu sa nuque raide avant de s'immobiliser en entendant quelqu'un toquer à la porte. Une voix pénétrant son esprit ne lui laissa pas le temps de se demander qui cela pouvait être...elle avait déjà la réponse. Callen. Callen Blackstorm, le vampire qui protégeait les sorcières de son clan. Ce dernier ne pouvait pas rentrer à cause des protections particulièrement efficaces qu'elle avait posté à chaque entrée, chaque fenêtre, chaque point faible de la structure. Ici, c'était son "sanctuaire". Après avoir posé sa tasse, elle se dirigea vers la porte où l'attendait le vampire.

Une fois la porte ouverte, elle dévisagea un instant le vampire en face d'elle. Il n'avait vraiment pas changé, il était physiquement le même que dans ses souvenirs. Statut immuable."Bonsoir Callen." dit elle avec son habituel sourire chaleureux, avant de rompre momentanément le charme pour lui permettre de rentrer. "Je t'en prie entre." Elle le laissa passer avant d'ajouter "Alors, qu'est-ce qui t'amène sans mon antre? Si Céleste t'envoies, j'imagine que ça n'est pas par hasard." Autant entrer tout de suite dans le vif du sujet. Céleste ne l'envoyait pas dans sa boutique pour rien. Lily n'avait pas peur du vampire et si cela avait été le cas lorsqu'elle était adolescente, cela n'était plus le cas maintenant. Elle s'adossa contre une petite table, ses grands yeux bleus pétillaient de malice, attendant que le vampire lui expose la situation.



   
Revenir en haut Aller en bas
Bloodseeker Taste your blood
Callen Blackstorm
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription ✢ : 17/03/2019

Messages postés ✢ : 46

Textes postés en rp ✢ : 3

Avatar ✢ : bill skarsgard

Crédits ✢ : alittlebitofrain


Âge ✢ : 539 ans

Clan ✢ : Sans clan, il est ce que l'on pourrait appeler un solitaire, même s'il est à la solde du conseil, et plus particulièrement de la famille Lahaye qui en est membre.


Zone libre ✢ :
JOB ✢ : Assassin & bourreau pour le Conseil. (Lié par serment et promesse à la famille Lahaye, dont Céleste qui est membre du Conseil.)
BIJOU ✢ : Bague de jour créée par les Lahaye il y a des siècles.

MessageSujet: Re: Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) EmptyDim 7 Avr 2019 - 18:54


Bitter Sweet Symphony
@Lily Delannoy & @Callen Blackstorm
Cause it's a bitter sweet symphony, this life. I'll take you down the only road I've ever been down. You know the one that takes you to the places, where all the veins meet.


La porte s'ouvre, déversant la blonde pâleur de la sorcière à ses iris appuyés, presque détaché de ces secondes sans réelles importances. Pas qu'il ait quelque chose à perdre dans l'histoire. Ce n'est qu'une mission. Qu'une vulgaire enquête, qui risque pourtant de mettre le feu aux poudrières, de faire renaître les vieilles rancunes et les suspicions malaisées. "Bonsoir Callen." qu'elle lui souffle d'un sourire chaleureux, avant de l'inviter à entrer. Sortilège qu'elle a levé sans l'ombre d'une hésitation. Il aurait pourtant pu être le monstre qui venait rôder autour de sa demeure, prêt à la dévorer, à lui dérober la liqueur rougeoyante qu'il devine dans ses veines et dont il se nourrit quotidiennement. Il était si simple de passer le palier de la sorcière, de s'immiscer dans son existence. Il aurait été si facile d'être le monstre qui d'un "Céleste m'envoie" s'insinue jusque derrière sa nuque pour la lui briser l'espace d'un claquement de doigt. Il aurait pu être le monstre, le prédateur tapis dans l'ombre, au sourire plus perverti que la chaleur brulante de celui de la sorcière. Une patte trempée dans la farine était pourtant capable d'endormir la méfiance ancestrale de ces créatures. Mais il n'en souffle mot, ne relève rien, se contente d'observer, d'analyser, tout en pénétrant à l'intérieur de ces murs, la protection se refermant derrière lui pour ne permettre à aucun autre suceur de sang de les rejoindre à l'intérieur. "Alors, qu'est-ce qui t'amène sans mon antre? Si Céleste t'envoies, j'imagine que ça n'est pas par hasard." questionna-t-elle avec toute la finesse de celle qui ne se méfie pas assez du monstre qu'elle a laissé pénétrer à l'intérieur de sa demeure. A ceci près que Callen n'est pas là en ennemi, mais bel et bien missionné par des sorciers. Ce qui n'empêche pas ses mains d'être cramoisies de ses crimes passés, de connaître la saveur du sang des Delannoy.

Il perçoit ses mouvements dans son dos, ressent le parfum de sa peau, le relent insidieux du fluide d'ambroisie qui circule dans ses veines, tandis que son regard préfère s'attarder sur les lieux. Observant. Laissant chaque détail se graver sur ses rétines, et s'immoler dans son esprit. Ambiance tamisée qui s'ancre dans les âmes. Flammes ondoyantes sous le moindre mouvement ou souffle. Grimoire poussiéreux qui s'attardait sur le présentoir. Boutique close plus tôt. Il aurait très bien pu ne pas tomber sur elle. Peut-être que Lily aurait pu être ailleurs, mais son parfum s'attarde sur chacun des pans de cette boutique. Prunelles qui viennent caresser une page, en déchiffre quelques mots, le laissant plisser vaguement le nez avant de se tourner vers celle qui est appuyée avec nonchalance contre une petite table, croisant le regard empli de malice qu'elle déversait sur lui. « Le simple fait que tu sois une Delannoy aurait pu le justifier. » souffle-t-il à son tour, avec un soupçon espiègle au coin des lèvres, sous un sourire qui n'en est pas un. Ils n'ont jamais vraiment parlé ensemble. Ils n'ont ainsi jamais abordé l'histoire de son héritage familiale qu'il connaît d'un peu trop près. Mais ce n'est pas la raison de sa présence entre ces murs, et il est évident que le sourire qui germe véritablement à ses lippes à présent, ne fait que le hurler à la sorcière. « Il semble que tu connaissais la sorcière qui est morte, et on m'a chargé de trouver le coupable. » Une vérité crachée comme on parlerait du temps maussade qui se prépare à inonder la Nouvelle Orléans. « Céleste est au courant que tu t'amuses avec ce genre de grimoires ? » Pas qu'il y connaisse grand chose, mais les premières lignes dérobées, langues familières qu'il connait pour avoir esquissé ces époques torturées de ses propres pas, ne lui parle pas d'une magie bien agréable. Et puis, après tout, cela appartient sans doute à certain de ceux qu'il a privé de souffle. Donner la mort n'a jamais ombragé son esprit. Assassiner n'est qu'un moyen d'atteindre une finalité.




- code by lilie -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Bitter Sweet Symphony (Lily & Callen) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Et si le temps s'arrêtait ? [ Lily Evans ]
» Les Pantins, euh Liens, de Lily-Rose ♥
» Manga | Personnages pris
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crescent City :: New Orleans
☽ There's monsters in the shadow ☾
 :: Le Vieux Carré Français & Trémé :: Bourbon Street :: Spells & Bones
-
Sauter vers: